par Aglaé Dancette
janvier 20, 2019

Comment bien choisir son associé ?

Vous avez une idée lumineuse ? Vous pensez tenir le concept du siècle et vous vous sentez prête à vous lancer dans la grande aventure de l’entreprenariat ?
Certes, seul on va plus vite mais pour réussir dans la durée, mieux vaut bien s’entourer dès le début. Monter un business n’est pas un chemin sans embûche, vous pourriez avoir besoin de vous associer avec une ou plusieurs autres personnes et combiner vos compétences. Or, travailler avec quelqu’un qui ne nous correspond pas peut vite tourner au cauchemar. Quelles sont donc les questions à se poser avant de s’associer ?

 

Êtes-vous complémentaires ?

Il est très tentant lorsque l’on souhaite s’associer, d’essayer de trouver quelqu’un qui nous ressemble en tout point. Bien sûr, il est indispensable d’être un minimum sur la même longueur d’onde, mais cette stratégie peut s’avérer contre-productive.
En effet, si votre associé ne fait qu’abonder dans votre sens et dit « oui, amen » à toutes vos initiatives, vous n’avancerez pas beaucoup. Il faut donc accepter de s’associer avec une personne qui a une vision un peu différente de la vôtre, qui saura vous confronter à vos propres idées pour en trouver de nouvelles et qui n’hésitera pas à vous signaler lorsque vous prenez la mauvaise route.
En bref, quelqu’un qui vous soutienne dans les bons moments et qui soit aussi capable de critiques constructives quand il le faut. Same, but different !

À la vie, à la mort ?

Lorsque l’on crée une entreprise, il est préférable de ne pas compter ses heures et d’accepter un agenda quelque peu chargé pendant un certain temps. Aussi, soyez sûre que votre associé est prêt à s’engager tout autant que vous dans l’aventure. Le fait que l’un s’investisse plus que l’autre peut rapidement être source de conflit. Au-delà des compétences professionnelles, il est également primordial d’apprécier la personnalité de votre futur associé puisque vous serez amené à passer énormément de temps ensemble, parfois même en dehors du bureau pour poursuivre une conversation ou l’élaboration d’une stratégie. Essayez d’obtenir tous les renseignements possibles, jeter un œil sur les réseaux sociaux…

« tous les moyens sont bons pour vous assurer que votre associé sera aussi dévoué que vous ! »

Ses expériences antérieures sont-elles en adéquation avec votre projet ?

Comme déjà mentionné précédemment, prenez le temps d’étudier le passé professionnel de votre potentiel associé ! Est-ce que ses expériences antérieures sont une plus-value pour le développement de votre boîte ? Est-ce que la personne a eu l’habitude de se mettre au service du client, de prendre des décisions difficiles et de recevoir des critiques plus ou moins bienveillantes ?
Vous aurez aussi sûrement à rencontrer de potentiels partenaires et/ou investisseurs pour leur présenter votre projet ; votre associé doit pouvoir assumer de telles responsabilités et être aussi à l’aise que vous dans ces situations. En gros, assurez-vous que votre associé ait les épaules pour faire face aux nombreux obstacles et challenges que vous rencontrerez forcément sur votre chemin vers le succès.

Est-il/elle un bon leader ?

Un chef d’entreprise a souvent plusieurs casquettes et plusieurs rôles avec lesquels il doit jongler dans la même journée.
Il est évident que votre associé doit posséder une bonne dose de leadership pour vous soutenir dans les décisions importantes à prendre, émettre des directives et manager les salariés de l’entreprise.
Seulement, puisque vous co-dirigez l’entreprise, il ne faut pas qu’un ego prime sur l’autre.
Pour le bien de la boîte, votre associé doit être capable de privilégier l’intérêt général plutôt que ses intérêts personnels. Ainsi, écoute, compréhension et diplomatie sont les qualités à chercher chez un associé pour mettre toutes les chances de votre côté, et obtenir une fructueuse collaboration.