par Aglaé Dancette
janvier 22, 2019

Comment mettre en place son concept ?

Après avoir fait le point sur vos atouts et vos compétences en business, vous devrez alors vous interroger sur ce que vous souhaitez mettre en place. Quel est votre business concept ? Que souhaitez-vous défendre ? Généralement, le concept s’établit à partir d’une idée et le constat que certains besoins de consommateur ne sont pas satisfaits à l’heure actuelle. Il est crucial de prendre le temps de réfléchir à votre concept et de l’intégrer dans votre processus de création de votre entreprise. Ne sous-estimez pas cette étape de réflexion avant de vous lancer !

 

La mission statement

L’énoncé de missions permet de rester focalisé sur ce que vous avez envie de défendre, ce que vous avez envie d’être, ce que votre entreprise sera, ses valeurs, qui est votre cœur de cible. Mettre tous ces éléments par écrit permet d’avoir uen vision globale du projet et de garder en tête la direction à suivre même dans les moments où vous serez un peu perdu. A ce stade du projet, il est important de s’assurer que vous garderez le cap quelque soient les obstacles que vous devrez surmonter. L’énoncé de missions devra aussi être communiqué à votre équipe si vous en avez une, afin que les employés de votre entreprise comprennent pleinement à quoi ils appartiennent et à quoi ils participent. Voici quelques questions que vous devez notamment vous poser :

– Qui sont les groupes de consommateurs qui seront intéressés par votre produit au prix auquel vous le vendrez ?
– Est-ce que le marché est suffisamment étendu pour vous permettre de vous y insérer et de générer des profits ?
– Êtes-vous capable de vous différencier des concurrents déjà en place ?
– Pouvez-vous financer votre business (de votre poche ou grâce à des investisseurs) ?

Aussi, il faut savoir que votre concept sera amené à évoluer au gré de vos avancements, de vos recherches et de la mise en place de votre business plan.

Comment chercher son business concept ?

Avant d’investir énormément d’énergie et d’argent dans votre projet, il est indispensable de passer un certain temps à définir exactement votre concept. Faire cet exercice vous permet de confronter vos idées aux réalités économiques. En effet, quand un entrepreneur a une idée, il considère généralement que c’est une idée géniale ! Mais avant de vous engager pleinement dans la création de votre entreprise, il peut être salvateur de prendre du recul et de considérer votre idée de manière la plus objective possible. L’objectif est d’être parfaitement lucide sur les manières dont vous allez pouvoir améliorer le marché dans lequel vous voulez vous inscrire. Pour cela, vous devez vous tenir au courant des dernières tendances, des dernières avancées, et des virages que prennent vos concurrents, afin d’établir comment vous devriez vous positionner pour que ça marche.

Rédiger son business concept

Il est essentiel de poser par écrit votre business concept, même si ce n’est pas un élément fera réellement partie de votre business plan, car c’est le document qui présente votre idée. Essayez de développer votre idée de façon la plus détaillée possible mais aussi concise (1 ou 2 pages) ; cela vous aidera à analyser le potentiel de votre idée, de mettre en place votre cœur de marché et votre cœur de cible, ainsi que votre stratégie financière et la manière dont vous comptez investir ce marché ! Dans cet énoncé, il est important de ne pas rester trop général comme de simplement dire « l’entreprise délivrera un service », mais d’essayer d’être le plus complet possible, comme par exemple « l’idée est un magasin de mode qui mettra en vente des pièces désignées pour les personnes handicapées ». Une fois que le business concept est rédigé, le meilleur test est de le faire lire à d’autres entrepreneurs autour de vous pour voir leur réaction et voir si le concept est suffisamment clair et élaboré. Enfin, ce document sera le point de départ pour ensuite établir votre business plan !