par Aglaé Dancette
juin 26, 2019

Comprendre le coût des influenceurs

Il n’est plus rare de voir apparaitre sur le feed de nos réseaux sociaux la mention « posts sponsorisé », cela signifie que la personne qui poste la publication en question a été rémunérée pour afficher sur son compte un produit/service. Ce nouveau type de marketing a même remplacé la publicité traditionnelle au cours des dernières années. Pour avoir une réelle influence, attirer les marques et les potentiels acheteurs, il faut évidemment avant tout rassembler un certain nombre de followers dans sa communauté. 10 000 est le chiffre symbolique mais beaucoup d’autres éléments sont à prendre en compte par les entreprises pour mettre en place une stratégie marketing d’influence efficace.

“Les marques et les influenceurs font désormais pairs, il est néanmoins crucial de trouver un terrain d’entente qui permet aux deux partis de rester justes et compétitifs.”

Comprendre les critères d’influence

Pour évaluer le coût d’une campagne marketing en partenariat avec un ou des influenceurs, il faut réussir à calculer le retour sur investissement que la marque obtiendra en échanger de cette collaboration.

Si le nombre de followers importe, la variable la plus importante est celle du taux d’engagement de la communauté. Un sportif peut avoir plusieurs millions de followers, mais quand il fait la promotion d’une nouvelle pair de sneakers, combien de ventes génère t-il ? Le taux de conversion des followers en acheteurs est indispensable pour mettre en place une campagne de marketing efficace.

Les marques doivent anticiper la portée qu’aura un partenariat avec tel ou tel influenceur pour définir le coût d’une campagne et la rémunération qui sera proposée au-dit influenceur.

Le kit media de l’influenceur retenu est souvent un moyen de prendre connaissance d’informations importantes pour la mise en place d’une campagne. Il permet d’en apprendre plus sur les marchés, horaires, cibles visé lors de leur collaboration.

Calculer les coûts d’une campagne

La rémunération par post diffère selon l’influence effective de l’influenceur. Kylie Jenner toucherait par exemple 1 million d’euros par post sponsorisé, tandis que d’autres se contentent de produits gratuits.

Entre les deux, de plus en plus d’instagrammeurs veulent en faire leur principale source de revenus, et leurs tarifs sont parfois très variables. La marque comme la personnalité veulent et peuvent sortir gagnant de la collaboration, c’est l’objectif : un échange de visibilité. Un échange parfois très compliqué à chiffrer pour des pratiques qui sont encore à leurs débuts : quelle est la durée de la campagne ? Est-ce que le deal inclut les stories ou les vidéos Youtube ? Est-ce que l’influenceur a des impératifs de créativité ? Les marques et les influenceurs ont intérêt à trouver un terrain d’entente qui permettent aux deux partis de rester justes et compétitifs.

Pour les comptes à plus de 100 000 followers, 1 000$ est le prix moyen d’un post sponsorisé, autour duquel la marque peut ajouter différents services ou packages. Les comptes plus humbles, appelés micro-influencers ont la particularité de pouvoir attirer des marques de niche parce que le taux d’engagement de leur communauté est souvent bien plus élevé grâce à la proximité entretenue entre la personnalité et ses followers. Il faut compter en moyenne 300$ pour un post sponsorisé avec un retour sur investissement souvent plus intéressant que pour les très gros comptes.

 

Les chiffres clés

– En 2020, le marketing d’influence devrait peser près de 8 milliards de dollars dans le monde, alors que c’était encore moins de 2 milliards en 2016.

– Instagram est la plateforme la plus influente de toute, avec 3,21% de taux d’engagement, contre 1,5% en moyenne sur les autres.

– Près de 20% des entreprises envisagent de dépenser plus d’un million de dollars par an pour leur budget marketing d’influence.

– Les micro-influenceurs (moins de 100 000 followers) ont représenté 85% des posts sponsorisés en 2018.